UKTOEGFPKEODR – Mygalo

Du 29/04/2015 au 16/05/2015
1170x300-Flyer-envoi-mai-MYGALO

L’ironie et le sarcasme sont les armes que MYGALO utilise pour moquer et conjurer les blessures de l’âme. Ses squelettes décharnés en noir et blanc et ses slogans se sont d’abord imprimés sur la carrosserie des camions comme un rempart contre la peur et l’angoisse. Ils se révèlent ainsi comme un double de nos vies, comme un révélateur de notre finitude. Ils sont en quelque sorte des « vanités » et agissent comme tels. Ils nous rappellent tantôt notre faillibilité, tantôt nos questionnements face à notre propre complexité. Ils interrogent aussi notre place dans l’ordre des choses et nous la rappellent avec humilité. En quelques traits, MYGALO nous interpelle avec corrosion, dérision et non sans humour, sur le désordre du monde et de nos vies. Il révèle en quelques traits des maux indicibles. Il raconte laconiquement et avec justesse les désenchantements de l’amour et les turpitudes de notre quotidien.

Patchwork envoi mail

MYGALO présente une nouvelle exposition à l’intitulé crypté « UKTOEGFPKEODR » et révèle un monde interlope entre croquis, dessin, peinture et sculpture. Entre noir et blanc, couleur vives et diaphanes, méthode et désordre, MYGALO nous invite à partager une partie de son travail avant d’en clore le chapitre et d’embrasser d’autres thématiques.Alors conjurons avec lui nos grandes questions existentielles, la mort et autres considérations intempestives avant qu’il ne décide définitivement d’enterrer ces squelettes. Et de refermer et sceller leurs caveaux à jamais.

Texte : Amine Bouziane // Controversy Art Paris

Exposition visible à la galerie Le Pari(s) Urbain du 29 avril au 16 mai 2015